Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je voulais vous faire un post particulier et spécial pour notre mariage. Car un mariage reste un des jours les plus merveilleux de sa vie. Et le notre, à notre image, était tout ce dont j'éspérais..

(Enfin même si la princesse qui résonne en moi aurait préféré chateau, robe meringue, et 500 personnes pour faire la fête..)

Malheuresement j'avais pas de chateau, ni 500 personnes, ni beaucoup de frique pour me payer une robe pour seulement une journée..)

Bon j'avais juste le prince, c'est déjà bien! (pour moi, c'est bien suffisant)

En clair, le budget n'était pas du tout au rendez vous.

Et puis, les circonstances familiales à cet époque était loin d'être au beau fixe.

On voulais donc se marier pour nous, rien que nous.

Et n'est-ce pas ça la base du mariage?

 

Je vais donc vous le raconter

 

Tout à commencer il y à quelques années...

J'avais 19ans, j'étais à l'hopital, célibataire, le moral un peu dans les chaussettes.

Je n'étais pas du tout, mais alors pas du tout dans l'optique de trouver l'amour.

Puis un jeune homme apparu devant moi. Il aimait me taquiner, me faire rire en se pavanant fièrement.. Je le trouvais drôle, très mignon, mais surtout très intriguant. Nous nous sommes mis à discuter et j'ai fini par lui demander son nom "Jean Paul"..

"Ah d'accord" (Dans ma tête ça résonnait plus comme : "Jean c'est beau, Paul c'est beau mais Jean Paul?! Ouais bon ok pourquoi pas à la limite")

"Et ton nom de famille?"

"GIRARD"

"Ah d'accord" (Euh c'est mort. Nan mais pourquoi?! Mme Girard et puis quoi encore mdr)

 

Bref le temps a passé et j'ai finis par être honnête avec lui en lui disant que je l'adorais, mais que j'aimais beaucoup moins "Jean Paul" et surtout "Girard", ça le fit beaucoup rire.

Il m'avoua qu'il a eu de la chance car son frère lui en a eu moins.. Il s'appelle Jean Michel. (et en plus, il est plus jeune que mon homme.. Ouais dur hein?)

 

Les années ont passés et on réalisé que l'on s'aimait tellement fort que pour nous s'est comme si on étais mariés. (Juste l'oseille n'était pas forcement au rendez vous.)

On étais déjà lié par un sentiment étrange d'appartenir l'un à l'autre. Comme si j'avais un bout de lui, et lui un bout de moi (euh ouais fin métaphoriquement parlant hein)

Bref clairement on a réalisé que l'on était fin l'un pour l'autre.

Et puis, je suis tombée enceinte.

Et c'est là ou tout s'est accélérer. On a commencé à plus en parler.

On voulais sauter le pas. Porter le même nom, devenir une famille.

Mais notre cerveau/ou notre banquier nous répondais que c'était impossible.

 

Comme vous le savez chez nous rien n'est impossible.

Et un soir, on s'est dit :

"Viens on se marie tout seul?"

Et voilà, l'idée était plantée.

On a réfléchi où, on a réfléchi quand, le but étant que cette journée soit pour nous, et rien que pour nous, officialiser sur papier ce que l'on ressentait vraiment au fond de notre coeur.

 

Et j'en suis vite revenu à la question, Mme Girard.. Je vous avoue que c'était la seul tache noire que je voyais à ce projet. 

En faisant des recherches, je me suis rendu compte que maintenant, au 21ème siècles, ça y est on peux sortir des sentiers battus: 

-prendre le nom de l'homme (classique et indémodable) 

-prendre le nom de l'homme et le nom de la femme ou vice versa (innovant et tendance mais un peu long à mon goût)

-prendre le nom de la femme (voilà, ça c'est que j'appelle de la nouveauté et du style!)

Du coup, j'ai soumis l'idée à l'homme, lui expliquant honnêtement que son nom ne me plaisait pas, que j'adorais mon nom et que je lui proposais de prendre le mien.

Il accepta par amour. D'une part parce qu'il n'aimais pas forcement le sien, et les souvenirs douloureux de son enfance lui pesait, il acceptait l'idée du changement, comme un renouveau. D'autre part, en hommage à mon papa, il accepta de perdurer la lignée Barthet.

 

Et voilà, plus de question ne se poser tout était plannifier.

Mairie de notre ville.

Pas de mariage religieux hein, nous la religion s'est pas notre truc.

Bon il a quand même fallu choisir deux témoins

Mariée en communauté de bien réduite au acquêts (pas d'oseille, pas de patrimoine, on allais pas payer un notaire pour se mariée en séparation de bien pour déclarer la PS3? Et puis mince, on a confiance l'un l'autre. Pourquoi toujours penser au pire?)

Le jeudi 7 mai 2015 à 14h15.

Coiffeur tout les deux le matin.

Restaurants Italiens le midi en terrasse.

Hotel 5 étoiles pour notre soirée lune de miel avec acces à un centre thermoludique de bien être.

Tout ce qui faut pour être heureux.

 

J'étais à 30sa. J'ai passer une des meilleures journées de ma vie.

Et à la fin devinez quoi, j'étais pleine de contractions!

A croire que cette journée pleine d'amour et d'émotions a plû à Ivy.

 

Je vous laisse devant quelques clichés de notre journée.

Tout était prêt pour notre jour.

Tout était prêt pour notre jour.

Et puis le moment tant attendu arriva.Et puis le moment tant attendu arriva.

Et puis le moment tant attendu arriva.

Juste après l'échange des alliances. Uni tout les deux à jamais pour l'éternité

Juste après l'échange des alliances. Uni tout les deux à jamais pour l'éternité

Juste après s'être dit oui, la pression retombait tout doucement, on savourait d'être nous à la Mairie.

Juste après s'être dit oui, la pression retombait tout doucement, on savourait d'être nous à la Mairie.

<3<3

<3

ça y est, nous formions enfin une famille.

ça y est, nous formions enfin une famille.

On croirais pas, mais se marier ça donne soif!
On croirais pas, mais se marier ça donne soif!

On croirais pas, mais se marier ça donne soif!

Quelques photos dans la nature.Quelques photos dans la nature.

Quelques photos dans la nature.

Mon bien aimé, uni pour le meilleur.

Mon bien aimé, uni pour le meilleur.

Arrivé à l'hôtel. Cet homme était officiellement mon mari. J'étais la plus heureuse du monde.

Arrivé à l'hôtel. Cet homme était officiellement mon mari. J'étais la plus heureuse du monde.

On plannait dans le bonheur. L'amour était là. On savourait chaques instant.On plannait dans le bonheur. L'amour était là. On savourait chaques instant.
On plannait dans le bonheur. L'amour était là. On savourait chaques instant.On plannait dans le bonheur. L'amour était là. On savourait chaques instant.

On plannait dans le bonheur. L'amour était là. On savourait chaques instant.

Pose collation en fin d'après midi.

Pose collation en fin d'après midi.

Avant de se rendre au spa, on étais heureux.Avant de se rendre au spa, on étais heureux.

Avant de se rendre au spa, on étais heureux.

Aperitif au bar et entrée au restaurant de l'hôtel.
Aperitif au bar et entrée au restaurant de l'hôtel.

Aperitif au bar et entrée au restaurant de l'hôtel.

Finalement les plats principaux, fromages et desserts ont été servis en chambre.. Je n'en pouvais plus! Enfin Ivy n'en pouvais plus.
Finalement les plats principaux, fromages et desserts ont été servis en chambre.. Je n'en pouvais plus! Enfin Ivy n'en pouvais plus.

Finalement les plats principaux, fromages et desserts ont été servis en chambre.. Je n'en pouvais plus! Enfin Ivy n'en pouvais plus.

Notre journée pleine de d'émotions s'achevaient. Tout avait été merveilleux. C'était comme je l'éspèrais.

Notre journée pleine de d'émotions s'achevaient. Tout avait été merveilleux. C'était comme je l'éspèrais.

Il était temps de savourer une dernière fois, petit déjeuner, petit tour au spa et retour à la maison.

Il était temps de savourer une dernière fois, petit déjeuner, petit tour au spa et retour à la maison.

Back Home. Retour à la réalité. Le réve était derrière nous. Il était beau, sincère et merveilleux. Un jour gravé à vie dans ma mémoire. Un jour pleins de joies, de bonheurs, et surtout d'amour.

Back Home. Retour à la réalité. Le réve était derrière nous. Il était beau, sincère et merveilleux. Un jour gravé à vie dans ma mémoire. Un jour pleins de joies, de bonheurs, et surtout d'amour.

Tag(s) : #ARTICLE, #LESBARTHET

Partager cet article

Repost 0